Maintien dans l'emploi et handicap

Le rôle du CDG : Le service handicap/ maintien dans l'emploi

En pratique, l'action de maintien prend autant en considération les possibilités de continuité au poste de travail dans la collectivité que les perspectives externes (embauche dans une autre collectivité ou création d'activité), dans le principal souci de conserver une dynamique professionnelle. Outre l'enjeu pour l'agent, se préoccuper du maintien dans l'emploi constitue également une plus-value pour la collectivité.

La réussite d'un maintien dans l'emploi réside pour beaucoup dans la capacité du Pôle Santé et Sécurité à faire le lien (en interne au CDG24 et en externe), analyser les situations et faire des propositions d'aide à la décision aux élus.

Le conventionnement avec le FIPHFP a généré un appui spécifique aux collectivités : au niveau de la réintégration des agents après arrêt maladie et du maintien en activité pour les agents en restrictions médicales. L'équipe du Centre de Gestion proposera à l'employeur des ajustements techniques et/ou organisationnels.

Le service handicap maintien en emploi du PSST est composé d'une équipe multidisciplinaire : médecins, psychologue du travail, préventeurs, comité médical et commission de réforme.

Sur prescription des médecins de prévention, la psychologue du travail, en lien avec le responsable de la collectivité, reçoit individuellement les agents. Le médecin de prévention au CDG24 est le professionnel qui évalue médicalement la situation de l'agent et sollicite la psychologue du travail pour faire un diagnostic, d'accompagnement et de mise en situation de travail des agents qui connaissent des bouleversements sur leur poste en raison de restrictions médicales ou d'inaptitude temporaire ou définitive.

Au fil de ces entretiens viendront s'intercaler un certain nombre d'actions obligatoires ou proposées en fonction de la problématique :

  • Des actions obligatoires :
    • Des réunions de coordination du Pôle Santé et Sécurité au Travail
    • Des réunions de travail et d'échanges avec les élus et/ou responsable du personnel
  • Des actions proposées :
    • Des réunions de travail pluridisciplinaires (PSST et réseau externe). Chaque professionnel pourra apporter le niveau d'information nécessaire pour la mise en place de l'action de maintien ou de reclassement
    • Des bilans de compétences (organismes de formation) ? service emploi du CDG24 - Formation (CNFPT)
    • Des actions sociales : Service du CDG24 : CNAS et CDAS - Assistantes sociales de secteur - Assistante sociale de la Maison Départementale du Handicap ? CPAM - L'ANPAA (addictologie)
    • Des actions Ressources Humaines : Service GRH du Centre de Gestion
    • Des actions spécifiques d'étude de poste : étude ergonomique (SAMETH ? Prestations Ponctuelles Spécifiques)
    • Des actions d'accompagnement psychologique : Psychologue du service PSST et ou médecins traitants, psychiatres, etc... avec l'accord de l'élu.

La psychologue du travail en charge du suivi des agents aura obligatoirement un contact soit téléphonique soit de visu avec le gestionnaire des ressources humaines ou l'élu de la collectivité.

Pour en savoir plus :

Haut de la page